brief-actu

Votre document d'enregistrement universel (URD) en toute sérénité

L’ESEF est une valeur ajoutée, pas un obstacle

L’ESEF est une valeur ajoutée, pas un obstacle

Ce n’est pas parce que l’ESEF vous contraint à étiqueter en XBRL vos états financiers consolidés en IFRS qu’il faut vouer aux gémonies l’AEMF qui n’a pas ménagé ses efforts pour vous fournir une taxonomie solide dans ses RTS. Tout au contraire, il y a au moins deux raisons de se réjouir.

D’une part, l’agence BRIEF et ses partenaires sont là pour vous aplanir le terrain, vous accompagner dans la production de votre URD avec une exigence absolue –psychorigides quand il s’agit d’appliquer la réglementation– vous faciliter la vie et vous permettre d’être concentrés sur votre vraie mission. L’obstacle devient une formalité. Et le coût, très raisonnable, et le temps à y consacrer, très raisonnable itou, complètent la première vraie raison de se réjouir.

D’autre part, ces acronymes abscons, qui se communiquent aussi difficilement d’une décision gouvernementale en temps de pandémie, cachent le vrai sujet de la réforme faisant suite à l’harmonisation des obligations de transparence des émetteurs des marchés réglementés de l’UE. L’obligation de publier les rapports financiers annuels dans un format électronique unique invite en effet les analystes, commentateurs de place et autres investisseurs à une vaste revue de détail des valeurs disponibles, de leurs performances et des opportunités qui vont avec. Les robots et leurs algorithmes feront leur travail mathématique. Les humains auront du temps pour se consacrer à une analyse plus fine de ce qui fait le sel des émetteurs : leur capacité à produire de la valeur à court, moyen et long terme. Réjouissez-vous donc (surtout les valeurs qui ne sont pas les vedettes de la cote) et fourbissez vos arguments pour vous présenter au marché sous vos plus convaincants attributs. Et là aussi, l’agence BRIEF peut vous accompagner !

Denis Allard
Président de BRIEF

Nous contacter